Un téléphone portable qui s’assemble tout seul !

Posté dans : Espionner un portable | 0

espionner-portable-assemblageLa production d’un téléphone portable demande beaucoup de travail. Ce sont souvent des chaînes d’assemblage immenses, des milliers de petites mains qui s’affairent.

Les coûts de production sont toujours de plus en plus bas car les téléphones portables sont assemblés dans des pays ou le coût de la main d’oeuvre est particulièrement faible.

Même si les prix de vente sont de plus en plus haut, il n’empêche que l’on cherche toujours des moyens de diminuer les coûts de production.

Les chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts ont mis au point un téléphone portable inédit qui s’assemble tout seul. Le principe est finalement assez simple. Le téléphone est composé de 6 pièces aimantées.

Il suffit ensuite de mettre les 6 pièces dans une centrifugeuse et de laisser la magie opérer. Les pièces vont peu à peu se relier entre elles et le téléphone portable va s’assembler tout seul ! Voyons tout cela en vidéo…

 

L’idée est toute simple, il suffisait d’y penser ! Evidemment elle est encore difficilement applicable pour assembler des téléphones portables plus poussés techniquement comme un iphone ou un samsung. D’autant plus que se pose la question de la fragilité des téléphones portables aujourd’hui. Je serais curieux de voir le résultat d’un iphone 7 dans une centrifugeuse !

Mais les coûts de production pourront diminuer drastiquement. Les applications sont infinies. La liste des produits qui passent par des chaînes d’assemblages est immense et nul doute que de nombreux autres produits pourraient utiliser ce type de technologie. Evidemment ça ne changera pas le coût de production de tous les produits numériques comme les applications ou les logiciels espions pour espionner un portable.

Il faut simplement espérer que cette diminution des coûts soit répercutée sur les prix de vente. Malheureusement c’est rarement le cas et c’est le plus souvent les intermédiaires qui augmentent leurs profits. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *